Cet article est une reconstitution d’un précédent (05-05-2011), intitulé “Interview de Moh-Christophe Bilek. Réponse du père Jourdan“, article endommagé à la suite d’une action malveillante.