Le point d’interrogation se réfère à un mystère. Car il y a bien un mystère divin qui s’appelle Marie, ce qu’appellent les théologiens, tel st Louis-Marie Grignion de Montfort, le mystère de la Vierge Marie. Une remarque toutefois de quelle arche s’agit-il, puisque dans la Bible il est question de deux arches ?

La sainte Vierge est à la fois l’une et l’autre. Elle a les deux qualités, par la volonté divine: elle est un refuge pour les pécheurs, comme la première arche a préservé de la mort Noé et sa famille; elle marche devant les croyants pour combattre le démon, car elle porte en elle le Logos éternel, bien plus donc que l’arche d’Alliance qui précédait les Hébreux dans leur marche vers la Terre Promise!