Deux bons chrétiens qui ont donné leur vie au Seigneur et ne changent pas d’orientation face aux appels du monde qui passe.

1- Convertie juive : La célèbre Mère Miriam de l’Agneau de Dieu, aux Etats-Unis, qui a fondé la congrégation « des Filles de Marie, Mère de l’espérance d’Israël », n’hésite pas à parler clairement en dénonçant l’agenda communiste de la gauche américaine. Pour mieux la connaître voir ici (1). Et elle n’hésite pas non plus à alerter purement et simplement sur le plan machiavélique des monstres mondialistes dont George Soros, Bill Gates en incluant le Saint-Père François. Voir la petite vidéo

God bless you sister in Christ.

2- Converti anglican, de père ex-musulman (chiite) : Mgr Michael Nazir Ali, né au Pakistan en 1949, sera ordonné prêtre catholique en octobre, après avoir été reçu le 29 septembre 2021 par l’ordinaire de l’ Ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham , Mgr Keith Newton. Il est connu pour ses positions conservatrices et pro-vie. Il est anti-avortement et s’oppose à l’ euthanasie . Il a assisté à la Marche pour la vie, la première à avoir lieu à Londres, le 5 mai 2018, où il a prononcé la prière de clôture et s’est fait jeter des ordures sur lui par un manifestant. C’est sans doute pour son enracinement dans la tradition évangélique qu’il a rejoint l’Eglise catholique. Il a déclaré« L’Église que j’ai tant aimée s’est égarée. J’ai simplement dû partir : dans ses propres mots, l’ancien évêque de Rochester, le Dr Michael Nazir-Ali, explique sa défection dramatique de l’Eglise anglicane d’Angleterre, pour rejoindre l’église catholique. »

Welcome father in Christ.

************************************

(1) Traduit à partir du site catholique :

Mère Miriam de l’Agneau de Dieu, comme on l’appelle maintenant, est connue de beaucoup dans le monde catholique. Née et élevée dans un foyer juif à Brooklyn, New York, Rosalind Moss a embrassé Jésus comme le Messie du peuple juif à l’âge adulte. Sa conversion initiale a interrompu une brillante carrière commerciale de 15 ans en tant que cadre avec des sociétés à New York et en Californie. Elle a changé de cap, commençant un ministère évangélique à temps plein et obtenant une maîtrise en ministère du Talbot Theological Seminary. Puis, une série d’événements au cours de l’été 1990 l’a mise sur la voie de savoir si l’ Église catholique était en fait l’Église que le Christ a établie il y a 2 000 ans. Après 18 ans de protestantisme évangélique, elle entre dans l’Église catholique à Pâques 1995.

Depuis lors, elle a parcouru le monde en parlant et en enseignant à travers des conférences, des missions paroissiales, des retraites de femmes et de familles et toutes les formes de médias. De juillet 1999 à mai 2008, sœur Rosalind était apologiste à plein temps chez Catholic Answers et reste à ce jour une invitée de l’émission radio bimensuelle « From the Heart » sur Catholic Answers Live . Elle est rédactrice en chef de Home at Last, 11 Who found their Way to the Catholic Church , co-animatrice de Household of Faith d’EWTN et Now That We’re Catholic! , hôte de Reasons for Our Hope: A Bible Study on the Gospel of Luke , et auteur du livre d’étude biblique du même titre.

Ayant été affectée d’une manière plutôt mystérieuse et négative en tant que jeune fille juive à New York par le raccourcissement des habitudes des nonnes dans les années 1960, sœur Rosalind, étant maintenant devenue – comme elle le dit – le « juif le plus juif qui puisse être » en devenant catholique, désire «restituer l’ourlet au sol et l’habit au monde à travers un ordre de sœurs qui s’adressera à chaque segment de la société en tant que messagères d’espérance au milieu d’un monde qui s’est égaré.»

En la fête de Marie Reine, le 22 août 2008, les Filles de Marie, Mère de l’Espérance d’Israël, ont pris racine à St. Louis, Missouri, à l’invitation de l’archevêque d’alors, aujourd’hui cardinal, Raymond Burke. Après le départ du cardinal Burke pour Rome et son propre mandat de noviciat, sœur Rosalind, à l’invitation de l’évêque Edward Slattery, s’est installée à Tulsa, Oklahoma, pour établir la fondation de la communauté dans ce qui deviendra leur foyer permanent.

En la fête de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie, le 8 septembre 2011, Mgr Edward Slattery a reçu les vœux triennaux de sœur Rosalind, a approuvé son nom en religion, Mère Miriam de l’Agneau de Dieu, et a décrété que « les Filles de Marie, Mère de l’espérance d’Israël » serait une association publique de fidèles.

Mère Miriam est maintenant prieure de leur première maison au nord-est de Tulsa, désormais connue sous le nom de prieuré de Notre-Dame de Guadalupe.