Aux frères et sœurs kabylophones, voici le carnet de messe finalisé que nous utiliserons le samedi 16 février 2019. Il est bilingue afin que les non kabylophones puissent suivre.

D’une manière générale c’est la traduction faite avec feu le père Jacques Lanfry, p.b. en 1977/78 qui est utilisée ici, avec très peu de variation, les seuls changements introduits sont dus au fait qu’il s’agit d’une messe de semaine. Certaines prières ne sont pas dites en semaine comme le Crédo.

Voir le PDF « déroulement Messe Semaine », ci-dessous.

 

Nous comptons créer un groupe de suivi pour les néologismes et, d’une manière générale, tous les mots adaptés pour rendre le caractère sacré de la messe, en privilégiant, en premier lieu les langues sœurs berbères, et les langues cousines en second lieu, tel l’araméen, la langue du Christ. Les choix qui seront fait seront mis à la disposition du public kabyle.

1) Certains mots ne concernent que les catholiques et, dans ce cas, nous serons décisionnaires, après discussion entre nous. Voici 2 exemples:

  • pour rendre le mot “pape”, nous avons déjà proposé “APAPAT“;
  • le mot “père”, qui est dit aussi “abbé”, pour les prêtres catholiques, nous proposons “abat” ou le diminutif “ba” (avec le “v” à la place du “b” si besoin en conformité avec l’évolution phonétique introduite récemment.

2) D’autres mots concernent les chrétiens non catholiques, tels le mot « révérend » ou « pasteur ». Pour cela nous nous adapterons en fonction des propositions de nos frères protestants. Nous les discuterons sans chercher à être décisionnaires.

3) Enfin d’autres néologismes relèvent de tous les Kabyles voire de tous les berbèrophones, et la décision de leur adoption revient plutôt à la future académie, ou un conseil comprenant le plus large des spécialistes en tamazight.