Ce texte est un commentaire d’une interview de Mgr AILLET, à propos du projet de loi relatif à la bioéthique (adopté le 31-07-2020 par l’Assemblée Nationale), projet qui élargit notamment la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, et aussi le domaine de la recherche sur les cellules souches embryonnaires. S’agissant d’une rupture anthropologique majeure, entraînant une destruction de l’humanité (qui pourrait être proche), l’évêque illustre son propos en citant la menace d’anéantissement de Ninive (titre de cette étude), la grande ville païenne, si ses habitants ne se convertissent pas. Cette citation met en valeur l’importance de l’information transmise par les Livres hébreux, qui contiennent un “enseignement qui vient de Dieu et qui est actuel, aujourd’hui comme hier et demain”, information que Claude Tresmontant (spécialiste du prophétisme hébreu) juge capitale pour notre temps. Ainsi, Ninive, “capitale du paganisme”, devient l’image d’une civilisation occidentale corrompue, en péril de mort (Deutéronome XXVIII, 15-67), parce qu’elle franchit une ligne rouge, frontière d’un domaine strictement réservé à Dieu, celui “d’être Créateur de l’homme“.

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Télécharger